Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 9 janvier 2017

Eloïse écrit à Kinder

Cher Kinder,

J'aime bien tes chocolats et j'aime bien des surprises dans tes œufs. Pour noël, on a même acheté ta chaussette. Mais je ne veux plus acheter tes oeufs car j'ai appris que ce sont des enfants de 6 ans qui les fabriquent.

Ils n'ont pas le temps de manger, ont trop peu de temps pour dormir. Ce n'est pas normal. Je n'aimeraispas qu'il m'arrive la même chose.

Moi, j'aimerai bien un jour acheté des Kinder, mais ce sera seulement quand les enfants de 6 ans auront arrêté de travailler et iront à l'école. 

Merci Kinder de me répondre et de faire que les enfants puissent aller à l'école.


vendredi 6 janvier 2017

Lettre à Elsa

 Chère Elsa,

Voilà quelques temps, que je vous laisse quelques mots sur instagram, comme ça, parce que vous me touchez.

Le fait qu'on soit de la même génération, que l'on ait des filles sensiblement du même âge et que pour nous, la vie, est un peu plus difficile que pour les autres parce qu'on est plus sensibles, plus fragiles derrière nos airs de grosse dures "viens là la vie que tu me fais même pas peur"...


Des fois je me reconnais dans l'impossibilité d'affronter la vie plus lentement, dans cette force et cette fragilité... ça doit vous paraitre bizarre que je me reconnaisse dans vos petites vidéos de quelques secondes... Mais lisez jusqu'au bout. Je suis complétement folle. Mais pas du tout dangereuse. Après, je vous laisse, et ne vous embête plus.

Alors la lettre, je l'écris pour vous. Mais aussi pour moi. Parce que c'est plus facile de parler à un autre dans lequel on se reconnait qu'à soi-même non?

Bref. Je voulais vous dire, la vie m'a obligé à m'arrêter, parce que j'ai voulu vivre vite et que je ne me suis pas arrêté quand la vie n'était pas rigolote avec moi... Alors 5 ans plus tard, bah tout m'est tombé sur la tête. Je me suis plantée dans le boulot de mes rêves, je suis passé à coté de ma fille et surtout j'ai pris une bonne grosse dépression dans la gueule.

Alors oui, ça fait 6 mois que je suis au chômage. Pas d'arrêts de travail, moi j'ai pris l'option plus de travail du tout. Et là, bah j'ai été obligé de prendre le temps et de réfléchir sur moi, ce que j'avais envie, et surtout d'arrêter de foncer mais d'avancer... La première chose que j'ai découvert, c'est que j'avais beaucoup de gens autour de moi qui m'aimaient. Quand on est dans le speed, on prend pas le temps de le savoir.

J'ai appris à me lever juste pour amener ma fille à l'école. A prendre du temps pour ranger ma maison, à prendre du temps dans la salle de bain et même à prendre du temps pour déjeuner. Je me suis remise à lire, beaucoup. J'en ai fait des vidéos sur youtube. J'ai ouvert une boite à livres devant chez moi, j'ai rencontré des gens de mon village, ma voisine surtout. J'ai découvert qu'elle vivait toute seule, et du coup des fois on prends le temps de papoter et de boire un thé. J'ai écris un livre pour enfant que j'avais commencé pendant ma grossesse, j'ai rêvé un voyage à New-York...

J'ai réappris à faire des projets, et à faire machine arrière pour mieux faire ce que j'aime. Et j'ai redécouvert ce que c'est que prendre son temps.

Alors vous voyez, lundi je vais reprendre mes stages parce que j'ai un grand projet qui m'attend et j'ai très peur de reprendre cette vie "d'avant". C'est un peu dur de mettre sa vie sur pause et réappuyer sur "lecture" et de remettre le train en marche...  Mais je suis tellement contente d'avoir eu ce temps d"arrêt" qui m'a permis de me rappeler ce qui était essentiel pour moi, et tout ce que j'avais oublié depuis tant de temps à force de courir après... après quoi d'ailleurs???

Je retourne me frotter au monde extérieur. Je suis terrifiée et excitée. Mais maintenant j'avance. Je ne fuis plus.

Voilà, je voulais vous dire juste (oui, je parle trop. Mais je tiens mes promesses. Après j'arrête.), qu'il faut profiter de ces moments Elsa. Emmerdez-vous pour mieux recréez. Prenez le temps de l'ennuie et de la détresse. C'est la seule façon qu'on a de passer les épreuves. Puis vous savez quoi? Quand je me sens un peu fragile, je regarde derrière moi et je me dis... "Au moins ma fille, l'exemple qu'elle a, c'est une maman qui affronte les épreuves avec courage!!!".

Bon, allez un petit verre de vin rouge pour lever nos coudes au bonheur, au bien-être et à nos filles qui seront des femmes géniales!



PS: J'ai toujours pas jeté mon sapin et ma fille vient de faire une cabane dans ma bibliothèque... ça vaut bien une boite de nuit dans le couloir....


Billet du 6 janvier 2018

Mes amis,


C'est avec regret que je ferme, pour de bon, mon blog. Après cette année cauchemardesque pour chacun, je crois que chacun a pris ses responsabilités et je ne suis plus très sure que ce blog est une utilité quelconque...

J'ai cru longtemps que d'exposer mes opinions ici serait un acte social et citoyen, pour aller vers un monde plus beau et plus harmonieux mais j'ai lamentablement échoué. Nous sommes nombreux à avoir échoué et je suis triste du monde que nous avons construit à nos enfants.

Depuis que Marine Le Pen a été élue, on voit les adhésions aux extrémistes religieux dans les banlieues se multiplier. Les attentats ont redoublés depuis son élection, on le sait. La haine n'a jamais que fait favoriser la haine. Ici on réfléchit à faire l'école à la maison depuis la réforme des textes scolaires... Entre les dernier attentats dans l'école du Gers et les nouveaux programmes, moi, la fille de la République je n'ai plus confiance en l'école... 

Elle ne fait qu'appliquer son programme. On ne peut pas lui rapprocher cela. Elle, elle respecte sa parole, là où les autre ont merdés...

De toute façon, je me plaignais déjà du manque de mélange dans l'école du village, maintenant que les enfants qui ne sont pas nés en France ne pourront plus en profiter, alors c'est une école bien aryenne qui nous attend. Comme ça les enfants qui ne seront pas instruits seront une nouvelle proie pour les extrémistes religieux qui pourront leur faire croire ce qu'ils veulent et ainsi, même nos vies à l'intérieur de nos maisons seront menacées par des incultes enrôlés dans une religion folle.

Et encore je m'estime heureuse d'avoir trois grands-parents sur quatre nés en France. Ma copine Valentine n'a pas cette chance... elle pourtant si intégrée, parfois plus française que moi, doit courir après les papiers et les cartes pour prouver son identité française... Heureusement qu'elle n'aura pas d'autre enfant. Il ne serait probablement pas français...

Il y a 18 mois je pleurais sur la situation d'Alep. Aujourd'hui, c'est nous qui renvoyons des gens qui sont là depuis des générations, juste parce qu'ils ont enchainer des titres de séjours et n'ont pas voulu devenir français. Et qu'aujourd'hui, devenir français devient impossible. "On nait français, on ne le devient pas"... On a fait plus fort que les anglais! On va se faire virer de l'Europe en ne respectant pas les règles européenne sur le regroupement familiale. 

Les impôts ont flambés depuis que toutes les plus grosses richesses françaises sont passées à l'étranger. Pour l'instant, les gens râlent dans leur coin. A part la banlieue mis à feu, les gens semblent sonnés et ne s'attendaient pas à une telle violence des prises de décisions... 

De toute façon, une probable guerre va éclater... Depuis que la guerre froide s'est imposée entre la Chine et les Etats-unis. Les deux blocs vont se liés et s'opposer à l'Asie. Le gouvernement aura tôt fait de faire un choix d'abstinence ou de ralliement au groupe "Russo-américain". 

Il y a un an je protestais...

J'ai refusé de faire un choix entre Fillon et LePen. 

J'ai voté blanc au premier tour.

Oui. Je m'en veux. Parce que je ne pensais pas payer aussi cher aujourd'hui...

Je ferme mon blog, parce que pour de vrai, je suis devenue un peu parano. Au vu des discours du gouvernement et du manque de respect dans les discours vis à vis de ceux qui ne pensent pas comme eux. Au vu, de la façon dont le Front National a tabassé mon parrain dans les années 80 parce qu'il avait demandé à parler avec le padre, j'ai peur que nous soyons sous surveillance. Donc je ne veux pas compliquer les choses... et mettre en danger ma famille. 

Je crois que cette année 2018 sera une année de silence. Une année où l'on va devoir apprendre à se taire, à se terré, pour se protéger, protéger nos paires, nos pères, nos enfants. 

Je suis désolée ma fille d'avoir construit ce monde de merde. J'espère que ta génération sera plus forte que la notre. J'espère que tu auras encore accès aux livres, aux films indépendant, à la radio libre. J'espère que ta vision sur le monde sera argumentée par d'autres données qu'internet et la pensée unique de la télévision. J'espère que tu seras plus intelligente que moi, ma fille.



mercredi 4 janvier 2017

J'ai testé 3 produits des Youtubeuses...

Alors en ce début d'année, j'ai fait mon mouton.

Comme je ne suis pas une pro de la beauté, et que cette année j'ai décidé de prendre un peu soin de moi après les deux années douloureuses que je viens de passer...

Alors je traine un peu sur youtube et je découvre ce qu'est un rouge à lèvre, un fond de teint, une base ou un contouring. Mes profs se sont elles:

Enjoy Phoenix

Safia Vendôme

Et ma préférée....



Ce sont pour moi les plus fraiche, les plus simple et celles qui sont les plus fiables. Mais j'avoue que je ne suis pas qu'elles... Et je suis sensibles aux produits qu'elles proposent.

Sauf que. Sauf qu'après test (et les tests produits, c'est comme les livres, chacun à son avis... Donc je vous donne le mien) je ne suis pas vraiment d'accord avec elles. Donc revues de presse des différents produits testés et mon avis sur la question... On y va?

LE SHAMPOING SEC BAPTISTE

"C'est un shampoing sec que j'ai bien aimé. les shampoing sec Baptiste se sont mes préférés. C'est un produit que je rachèterai."


"J'ai pris le classique (...). Au premier jet ça sent fort , mais ensuite ça sent bon (...). C'est pas très cher. On va faire un test en live (...). ça ajoute énormément de texture et c'est très efficace."

Le monde de Léa

"L'original: j'aime bien l'odeur, c'est frais. Il marche bien, mais il reste des résidus blancs. Je dois parfois passer une serviette humide pour être sure de retirer tous les résidus."


MON AVIS

J'ai testé deux autres produits avant les produits Baptiste. Le garnier qui est présenté dans la vidéo de Léa et un shampoing serc le petit marseillais au citron. Je dois dire que les Baptistes dépassent de loin tous les autres produits pour le même prix. Pour les résidus, je suis assez d'accord, mais un bon coup de brosse à picots et hop! en 5 minutes c'est partit. Quand je suis chez les copines, j'avoue que c'est mon produit idéal!


 Dommage qu'il ne soit pas accessible dans tous les supermarchés.

LA SOLUTION MICELLAIRE GARNIER SKIN ACTIVE
Sananas   
"Je suis plutôt bluffée parce qu'aucune solution micellaire n'avait aussi bien enlevé mon maquillage de jour au niveau des yeux. Le d&maquillage est parfait. je suis hyper satisfaite"

Majorie
"ça fonctionne. Il se mélange très bien. ça reste longtemps sur le coton, mélangé. Je ne suis pas sure que ça nettoie, ni que ça n’apaise. Par contre ce n'est pas irritant. ça ne démaquille pas aussi qu'une huile. Mais bon, pour un micellaire c'est pas mal. Mais il faut se démaquiller après, mettre une crème... je rince, et nettoie mon visage. C'est un bon produit, tout en un."

Mon avis:


C'est vrai qu'il est efficace. Mais pour les yeux il y a vraiment mieux. Après, moi j'adore l'utiliser après mes virées à Paris où ma peau a pris chère avec la pollution.  Et je l'emmène aussi quand je vais chez les copine, ça m'évite de me balader avec tout les démaquillants....


Les masques Sephora 


Elle a testé celui au miel. "Il sensé être apaisant et nourrissant. j'ai pas trouvé que ma peau est plus apaisée que ça. ça m'a piqué, ça m'a brûlé. Je ne le rachèterai pas. Par contre ils ont d'autres masques qui sont vraiment cool que j'ai bien aimé."

"Je les adore. Mon préféré étant celui à l'avocat. Je l'utilise en été. Celui au thé vert et le perle ont une sensation de fraicheur, hyper agréable."

MON AVIS 

Alors, moi j'aime bien, parce que c'est rigolo, ça vous fait une tête de braqueur à deux balles, et on a l'impression de prendre du temps pour soi vu que pendant 10 minutes personnes ne peut vous parler ou vous approcher.

Mais une fois qu'on a dit ça... Je ne suis pas sure de l'utilité du truc: je pense qu'il y a beaucoup de merdes dedans, et je doute de l'efficacité pour la peau. Moi, j'avoue que je rince après. Et puis surtout, on te dit que c'est pas cher. 3 euros l'unité. Une utilisation.... Moyen quoi....

Pour infos, à simply ils en vendent à 1 euros, j'en achete un par semaine, il fait le même bad job mais les filles c'est 10 min de gagné un dimanche soir. ça vaut le coup juste pour ça...




Je ne remets pas en doute les avis des youtubeuses, je pense que chacun aiment plus ou moins, nous n'avons pas tous le même type de peaux par exemple et on ne supporte pas les mêmes produits. Dans un prochain billets je vous présenterai 3 produits maquillages pour les yeux. Et alors là je ne suis pas du tout... du tout... du tout... d'accord avec elles...

mercredi 28 décembre 2016

Je voudrais vous annoncer quelque chose...

Parfois dans les séries américaines, les personnage ont quarante ans. Et souvent, il leur arrive la même chose: leur soeur, leur mari, leur fils, leur chien, leur chat, leur tigre, leur cul ... trouve leur liste de projet qu'ils ont fait à quinze ans. Et tout le sujet de l'épisode sera "pourquoi n'ai-je pas réalisé mes rêves".


J'ai 38 ans. Et je pense que dans deux ans je pourrais reprendre ma liste et trouver peu de rêves que je n'ai pas encore réalisé. Je sais déjà lesquels d'ailleurs:

- Partir à New-york


- Ouvrir une librairie pour enfants


- Publier un livre.

Entre le Second et le troisième, Jusqu'à hier soir, il y avait un quatrième rêve. 

- Ecrire un livre.

Mais hier soir j'ai pu rayer cela de ma liste. 

A une heure du matin, cette nuit j'ai donné naissance au "Médaillon de Mousseline".

Alors il est encore un peu brouillon, pas fini. Ce manuscrit demande à être élevé, éduqué, à grandir, à prendre des forces et toute sa grandeur.

Mais j'avoue que pour l'instant, je suis fière de l'avoir fait. Je le trouve à la fois beau et plein de défaut. Il a beaucoup de fautes d'orthographe, de tournure de style et de problèmes de concordance de temps. Il est parfois un peu lourd, il demande d'être retravaillé.

Mais l'essentiel est là. L'histoire est belle et la fin surprenante.

Cette nuit j'ai bien cru que je n'y arriverais jamais. Le travail fut long e douloureux. Je n'avais pas envie de lâcher mes personnages, je n'avais pas très envie de quitter Paris, le lycée, et les visions de Thomasine.

7 ans que ces personnage, m'ont habités, m'ont quittés et me retrouvent. 7 ans que je connais la fin, 7 ans que j'imagine les visions de Thomasine, le premier baiser d'Etienne et la découverte du médaillon....

Je sais que je retrouverai Thomasine dans quelques mois pour lui offrir une fin, pour l'aider à sauver sa mère, et peut-être pour la faire rompre ou aimer Etienne.... Je ne sais pas encore. Peut-être que quelques personnages mourront. En tout cas dans ce nouvel opus, Thomasine traversera les rue de New-York bien plus qu'elle ne foulera le pavé parisien.... Et ne verra sans doute pas beaucoup le lycée...

En tout cas, cette nuit j'ai réalisé un rêve. Mon rêve. J'ai terminé mon livre. Je suis un peu sonnée, et je ne serai sans doute plus jamais exactement la même. 

Cette nuit je suis devenue écrivain.

lundi 26 décembre 2016

Ce que je suis

Depuis quelques temps, depuis mon "échec", j'ai perdu confiance en moi. 

Pas que je n'avais grande confiance avant, mais j'avais réussi à gagner quelques points de confiance qui ont à nouveau vacillé...

Je crois, je suis même à peu près sure que je fait qu'on ait remis mon honnêteté en question, m'a achevé. Tout me semble insurmontable. 

Alors dans ces cas-là, je fais la seule chose que je sais faire: j'aide, je conseille et j'écoute. Quand quelqu'un me dit "Merci, tes paroles m'ont fait du bien", c'est un shoot de confiance qui m'assaille.

Il y a longtemps, une prof, m'avait expliqué que la confiance en soi, c'est un sac percé. Tu le remplis, puis il se vide et tu cherche à le remplir à nouveau. 

Moi chez moi, le trou est béant, et je crois que cet échec a fini de l'éventrer. Régulièrement  me reviennent en mémoire, mes amis partis, mes échecs aux boulots, les paroles blessantes de cette prof, qui a fait courir le bruit dans la région que je suis malhonnête, incapable et incompétente. Je ressasse, je réfléchis encore à ce que je suis pour créer autant de polémique. Et régulièrement, je repense à mes amis qui ne rencontrent pas ces échecs, qui savent faire face. Chaque nouvelle rencontre aujourd'hui est teintée de ce que je vais pouvoir provoquer chez l'autre et j'ai tellement peur d'être à nouveau jugée comme tel, que je m'invente des haines et des ressentiments qui s'accumule à mes réels échecs.

Le fait que mes parents me certifient le contraire ne me rassurent pas. Je comprends leur amour mais il est naturel. Je ferais pareil avec mon propre enfant. Il en va de même de ma fille qui me trouve la meilleure maman du monde. Elle a 7 ans et je suis sa seule maman. Et ma fille est géniale.

Le fait que mon mec, ne soit pas démonstratif et ne me dise jamais à qu'il m'admire ne m'aide pas non plus.  J'aimerais parfois qu'il me dise avec certitude, et pas parce que je lui a demandé, qu'il a confiance en moi, qu'il admire mon ... Je sais pas quoi au juste mais qu'il m'admire.

J'aimerais que parfois mes frère m'appellent et me disent qu'ils sont quand même content d'avoir une soeur comme moi. Ou même qu'ils me disent juste qu'ils sont là....

J'aimerais que mes beaux parents me voient comme une mère responsable, et pas qu'ils me reprennent sans cesse sur le fait que je n'ai pas mis un gilet ou de coudière à ma fille quand elle va faire du patin.

J'aimerais juste que parfois on souligne ma loyauté, mon sens de l'écoute, mon courage, ma passion...

J'aimerais que parfois on me voit comme la fille qui va réussir et non comme celle qui a échoué.

Une seule personne l'a fait il n'y a pas longtemps. C'est une ancienne collègue. Et elle m'a fait du bien. 

Oui, c'est idiot. Mais j'ai besoin, qu'en dehors de ma famille proche, j'ai besoin qu'on me rappelle qui je suis. J'ai besoin qu'on me ramène sur mon chemin. Je ne veux pas qu'on m'idéalise, juste qu'on me rappelle que je suis une fille bien. Pas parfaite, pas capable de tout. Juste quelqu'un de bien.




mercredi 21 décembre 2016

Coming-out

Oyé oyé brave gens... Une information importante va vous être donnée en ce jour du 21 décembre de l'an 2016. 13 ans que je me cache, que je n'assume pas, que je cherche des subterfuges et des mensonges quant à mon addiction, ... Mais aujourd'hui, oui, je suis prête à l'avouer, que dis-je à le reconnaitre.

Je regarde Plus Belle La Vie

Oui. Je sais: vous en vous attendiez pas à ça.


En fait, hier, je regardais le prime et l'émission qui a suivi. Et j'ai repensé à deux évènements qui avaient eu lieu chez moi dernièrement...

Première histoire

Chez nous, on est plus Arte et Woody Allen. Je l'admets. Je suis d'une famille de profs/ fonctionnaire, de gauche, et chez nous la culture, l'art avait toute sa place à la maison et était tout aussi importante que le français ou les maths. J'ai un oncle flutiste, des cousins chanteurs d'opéra, harpiste, metteurs en scène et comédiens. Et j'avoue que si j'avais eu une plus grande confiance en moi, j'aurais essayé de percer en tant que comédienne, j'ai adoré faire ça....

Bref.

 J'ai toujours regardé plus belle la vie, depuis le début. 

Entre temps, je me suis mise en couple, j'ai acheté une maison et j'ai eu un enfant.

 Chéri est très adepte d'Arte et ne comprend pas que je puisse regarder PBLV. Pour lui, il faut faire un choix.

 L'autre soir, nous avons eu cette conversation:

 - Je ne comprends pas que tu regardes ça 
 - Je sais tu me l'as déjà dit, mais je vais t'expliquer....
Pour la première fois il a accepté de m'écouter...

 - ....Si tu te détaches des décors un peu parfaits et des très beaux comédiens, c'est plutôt bien joué. Mais surtout, ça aborde des sujets qui ne sont abordés nulle part ailleurs: le mariage homosexuel, l'adoption par ces couples mais aussi le surpoids (dont nous sommes tous les deux atteints), l'exclusion ou l'immigration. Combien de séries as-tu vu qui traitaient de ces sujets? 

- Il y a des films qui...

 - Je suis au chômage et tu sais que nous n'allons plus au ciné depuis 6 mois parce que ça coûte trop cher. Pour beaucoup, non seulement ce genre de films sont inaccessibles car trop compliqués mais en plus ils n'ont pas les moyens d'aller au cinéma... Leur seule fenêtre sur le monde est la télé. On reproche assez a TF1 de manipuler le regard des gens. Pour une fois on explique de façon simple et réelle la condition des migrants et surtout la problématique de la Syrie (c'est un exemple). Sans prise de partie. Tu as des personnages qui expriment leur points de vue (les pour, les contre). Mais il n'y a pas de prise de partie: juste, les scénaristes exposent les choses telles qu'elles sont. Libre après, à chacun en connaissant ces réalités de se faire son propre avis. Alors oui, parfois des intrigues me saoulent et je les trouve un peu gnangnan, mais j'arrive parfois aussi à changer d'avis ou à trouver des arguments pour construire ma pensée. Alors si ça marche pour moi, qui suis capable d'aller voir des films de Ken Loach parce que j'ai eu les enseignements scolaires suffisants pour m'y intéresser, imagine le potentiel dans une famille qui n'a pas eu cette chance. Cette série rassemble et pousse la société dans le bon sens et donne de l'intelligence aux gens sans prétention. 

Il a accepté de regarder un épisode avec moi. Bon, ne soyons pas dingue: il a trouvé ça chelou et pas terrible. 

Même s'il n'a pas aimé, il a admis que cette série pouvait avoir un rôle social. 

Deuxième histoire:

 Nous avons regardé plusieurs fois PBLV avec Eloïse (7 ans). 
L'autre soir, elle rentre de l'école. 
- Maman Solène est amoureuse d'Océane. 
- Oui. Et alors? 
- bah il y a des garçons de ma classe qui disent que les filles doivent aimer des garçons. 
- Et toi? T'en penses quoi?
 - Bah, nous... on ne connaît pas de filles qui aiment les filles mais dans PBLV il y a des garçons qui s'aiment. Il ont même des enfants. Ils sont même mariés donc c'est possible hein?

 J'en ai profité pour lui expliquer que: 
1) On connaissait des garçons qui s'aimaient et que ça ne lui avait jamais posé de problèmes mais que pour certains ça posait un problème parce que c'était parfois difficile de penser que les gens pourvait être ou aimer différemment . 
Mais que j'étais très fière parce que, naturellement elle avait expliqué aux autres que ça existait et que, pour elle, ça ne posait pas de problème. C'était donc une preuve d'intelligence.

 2) J'en ai profité aussi pour lui dire que si un jour elle tombait amoureuse d'une fille, elle pouvait nous en parler sans crainte. On sera toujours heureux qu'elle soit heureuse. Elle m'a juste répondu 
"Non mais crois que je préfère les garçons. Mais tu sais, je sais que j'ai le droit aussi d'aimer une fille. On verra quand je serai Grande" 

On pourrait se dire que les films de Ken Loach pourrait me faire bouger mes lignes bien plus que PBLV. Mais bizarrement, si Ken Loach a la qualité de l'image, de la réalité des acteurs, fait des films où l'on se projette, je sais que quand je vais voir Ken Loach, je suis toujours conquise d'avance. Et peu de personnes qui ne sont pas conquis par ces certitudes iront voir ses films. Le truc, c'est juste que ça fait du bien de voir des gens pétrit d'intelligence avoir la même opinion que soi. Ca rassure, ça encourage, voir ça fait du bien à l'égo. Mais à dire vrai, ça ne fait pas vraiment avancer le shmilblique. Bon si, j'exagère, ça nous fait continuer notre lutte dans ce qui nous semble juste et qui semble utopique chez les autres. Et on peut aussi emmener des copains discuter sur ce film. On peut convaincre, discuter... Mais voilà. On reste dans notre cercle.

Mais Plus Belle La Vie a un autre rôle. D'abord il s'adresse à chacun et n'a pas forcément le discours qu'on attend. Bien sur il revendique, sur une chaine du service publique, les valeurs de la république. Mais on peut aussi entendre dans la bouche de Mirta Torres son aversion pour le mariage pour tous, on peut voir Thomas prendre un join, ou le docteur Lezerman faire un mariage blanc.

Si je n'accorde aucun consentement à ces trois possibilités, si je les réprouve pour pleins de raisons, pour autant les positions de chacun, m'ont fait évoluer sur les arguments "des autres", et m'ont rendu sans doute plus tolérante et ces positions plus acceptables. Ce que Ken Loach n'a jamais su faire. Mais je suis toujours d'accord avec Ken Loach.

Alors je crois qu'il faut arrêter le bashing contre cette série. Il faut arrêter cette élitisme primaire et tirer à boulet rouge sur cette production "bien dans le cadre et politiquement correct". Bien sur, ce n'est pas une série intellectuelle. Bien sur, je sais, qu'elle est très critiquable sur le traitement des intermittents, sur le budget qui lui est alloué au détriment d'autres séries plus léchée techniquement...

Mais, cette série a le mérite d'accompagner la pensée, la réflexion, et d'amener une touche d'humanité et de dialogue dans une société en crise... Et, à part si on est comédien sans le sous, si on cherche un producteur ou si on est très élitiste et qu'on estime que la réflexion n'appartient qu'à une certaine frange de la population, alors il est difficile de dire que cette série c'est de la merde.

Alors oui, j'espère que PBLV continuera, fera des petits, réglera les problèmes d'acteurs et de coûts de production... Mais j'espère que la veine, le sang, les racines qui font la qualité de PBLV aujourd'hui seront aussi durable que la peau lisse d'Ingrid Chauvin....