Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mercredi 31 mai 2017

Un blog de mode, un acte militant

Est-ce que c'est notre condition de filles qui nous amènent à être aussi mal dans note peau? Aussi dures avec nous mêmes?

Trop grosse, trop mince, trop petite, trop grande, etc... Je ne parle même pas des émissions de télé qui t'explique que selon ta morpologie tu dois porter ça ou ça "ma chériiiiiiiii". 

Pour moi je ne t'explique même pas le casse-tête:
- ronde je n'ai pas le droit au moulant
- Ventrue, je n'ai pasle droit au trop ample, 
- Petite, pas de long
- ronde pas de court
- des seins pas de décolleté
- du gras pas de lignes, pas de motifs....

Bref. Si toi aussi tu comprends quelque chose. Je crois qu'encore une fois nos corps sont soumis à l'économie du textile, esclave de la mode et de la société.Comme disait Augusto Boal, un bon petit flic dans nos têtes pour nous brimer toutes  seules.

En commençant ce travail sur moi, en regardant Elsa Wolinski seins nues avec les femens, en lisant les mots de ninaah Bulles, les craintes de Fann, et en guettant mes réactions, je me dis que putain... On est loin de la liberté que l'on croit avoir... 

Finalement, quand on se dit "c'est pour moi que je le fais", on se cacherait pas derrière notre petit doigt? Parce que pourquoi on le fait? "pour se sentir belle". Ah oui? Et pour qui? Bah pour les autres et je dirais même par rapport à un critère de beauté qui a été établit par des magasines beautés, instagram et autres lois médiatiques et sociétales.

Non soyons claire. Je fais trente kilos de trop. Mon mec à peu près pareil. Pourtant, personne ne le reprend, lui quand il se ressert deux fois à midi. Personne ne lui signale que son éternel t-shirt noir décathlon et son jean pas repassé, ça fait un peu négligé. Lui il est libre de se balader crados s'il l'entend.

Une fille avec des fringues mal assorties, ça ne passe pas. On doit être maquillées, épilées, coiffées et en bref baisable. Et fécondable. parce que t'avise pas de te la jouer Brigitte Macron à aimer un petit jeune, ce n'est pas entendable. Après 60 ans tu oublies les fringues: à la maison mamie, tu gardes les petits-enfants et tu regarde amour gloire et beauté.

Sans cesse au régime avant les sorties sur la plage. Pas de tenues mémérisante (ah oui, parce qu'une tenue mémérisante pour un mec? Non. je dis ça je dis rien), pas de fashion faux-pas etc...

En faisant mon dernier article mode, je me suis posée la question de la jupe trop courte. Mon mec a eu cette phrase "bah en fait la jupe courte avec talon, ça fait vite vulgaire". Alors que mes copines avec mon look de gitane m'ont trouvées jolie. 

Alors c'est bien au jugement des autres finalement qu'on est soumises les filles. Quand on se regarde dans le miroir et qu'on se trouve "trop" ou "pas assez", je pense qu'il faut faire la révolution à ce flic dans la tête et lui dire de fermer sa gueule. Et il faut juste prouver aux autres que:

1) Un vêtement qui nous va bien est un vêtement dans lequel on se sent bien. Point.

Non point. 

Y a pas de mais. 

Non pas de morphologie non plus. 

Moi j'aime ma robe noire avec mes talons et si tu me trouves vulgaires c'est toi qui a un problème avec moi pas moi avec le monde.

2) La beauté est une question de point de vue. Je n'ai jamais trouvé Laetitia Casta très jolie avec ses dents chevauchées et sa peau un peu grasse. Les sourcils de Chiara Delevine sont un peu dégueu je trouve... Moi j'aime Anne-Elizabeth Lemoine et ses rondeurs, Victoria Abril et son  sex-appeal de ouf, et Princess Erika pour la force qu'elle dégage. Donc oui Diane Kruger est sublime. Mais n'empêche que Guillaume Canet et Joshua Jackson l'on plaqué. Donc il doit y avoir une couille dans le potage quand même un peu les meufs.

Alors, prendre confiance en soi, s'aimer, s'habiller comme on l'entend, s'épiler ou pas, s'habiller ou pas, poser en maillot de bain même quand on fait 30 kilos de trop, tenir un blog curve et se montrer en disant "regardez comme je suis belle" c'est aussi un acte militant. C'est aussi une façon de dire "mon corps m'appartient et tu n'as pas à le juger"

Et comme dirait Nathalie Breton "Haut les coeurs, haut les tétons."